Campagne de Russie

drapeau de la Russie La campagne de Russie de 1812 est une campagne militaire menée par Napoléon Ier. Après avoir conquis presque toute l'Europe, Napoléon entreprend de conquérir la Russie du tsar Alexandre Ier. Si l'avantage est aux armées napoléonniennes jusqu'à la prise de Moscou, Mikhaïl Koutouzov, le général en chef de l'armée impériale russe parvient à mener une contre offensive en organisant le harcèlement de la Grande Armée lors de la retraite française. Les maladies et l'hiver accentue la débacle de cette campagne de Russie, qui décima la quasi totalité des troupes impériales.

La retraite de Russie débute dans la soirée du 18 octobre 1812, par l’ordre de retraite donné par Napoléon, à la suite de la bataille de Winkowo remportée par le général Koutouzov. Napoléon sort de Moscou le 19 octobre, par un temps encore clément. En novembre, la température baisse brutalement. En décembre, par des températures de -35 °C, les derniers restes de la Grande Armée de Napoléon battent péniblement en retraite en direction de Vilnius en Lituanie. Durant cette retraite, l’armée française doit traverser un fleuve presque gelé, la Bérézina. Deux ponts sont rapidement construits, tandis qu'a lieu la Bataille. Les pertes subies au cours de cet épisode tragique sont évaluées à 45 000 morts ou prisonniers.